Jacqueline Benz


Femmes de St Petersburg

2017 | Cairo

Formant une haie, les femmes sans visage se confondent dans une apparence commune. Cette dimension collective correspond à un texte de Marina Tsvetaeva, où elle évoque des femmes qui n’existaient qu’au pluriel (les flagellantes)


@title
@title
@title
@title