Jacqueline Benz


Mashrabaya

2010 |

Sans même qu’on doive se tenir à l’intérieur de la mashrabaya, là où serait installée la femme retirée, la structure trouble le regard. Elle permet à la fois de dissimuler et d’apercevoir, ce qui révèle l’ambivalence du dispositif visuel.


@title
@title